5 Pays à découvrir pour son Street Art

street art

Où trouver l’inspiration pour réaliser des chaussettes graphiques et colorées ? Les créateurs de Sockin s’inspirent de tout ce qui les entoure. L’art urbain en fait partie. Autrefois, il était perçu comme de la dégradation. Aujourd’hui cependant, le street art correspond à une nouvelle forme d’expression artistique. Il consiste à exploiter des mobiliers urbains et des façades grises de villes. De plus, c’est un moyen de revitaliser des centres-ville désertifiés. Malheureusement, le street art est souvent éphémère. Différentes techniques permettent de réaliser les œuvres murales. On peut citer le graffiti, le pochoir, la mosaïque, les stickers…

Chaussez donc vos plus belles chaussettes pour visiter les pays les plus prometteurs en terme d’art urbain !

Vous pouvez également nous suivre sur Instagram et via notre blog pour nous suivre au quotidien et découvrir en avant première notre prochaine collection !

 

USA - New York - Philadelphie - Los Angeles

New York est une ville où les grands artistes comme JR, Cobra, Banksy, Keith Haring, Ron English ou encore Tristan Eaton ont laissé leur trace. Cependant il y a encore beaucoup de villes où le street art s'impose dans le décor urbain comme Philadelphie ou Los Angeles.En 1996, Philadelphie créé le programme Mural Arts (MAP), qui permet de rassembler artistes et habitants d’un quartier pour habiller les murs de la ville. Ces fresques géantes reflètent la culture et l’état d’esprit des quartiers. Los Angeles quant à elle devient même dans les années 80 un refuge pour des steet artists qui avaient fui la rigueur de New York.

Royaume Uni - Londres

Londres ville du célèbre Bansky est bien sûr très connue pour son art de rue. Après une forte activité industrielle, l’est de Londres est devenu dans les années 1990 un espace accueillant pour les artistes. La ville de Londres est devenue pleinement consciente de l’impact touristique au point de mettre les fresques de Bansky sous plexiglas pour les protéger du vandalisme.

France - Paris

Même si l'on trouve des créations murales partout en France, ici des exemples à Bayonne, Grenoble... On les trouvera en plus grands nombres dans la capitale. Le site Widewalls a répertorié les 55 œuvres de street art ayant rencontré le plus de succès chez leurs lecteurs en 2017. Et la France figure parmi les premiers, puisqu'elle compte neuf des œuvres du classement. D'ailleurs, la première est située à Bayonne ; "ARE YOU READY ?" a été réalisée par l'artiste catalan DEIH pour le festival Points de Vue qui s'est tenu en octobre dernier. Vient ensuite le Half Castor de Bordalo II, à Paris dans le 13e qui dénonce la surconsommation et l'augmentation des déchets.

Mexique - Mexico

Le street art à Mexico raconte l’espoir, la haine et la résistance de ses habitants face à un quotidien violent avec un humour inspiré des cultures populaires. Les représentations picturales mêlent les couleurs vives aux teintes noires et rouges pour se révolter contre les cartels de la drogue. A la différence d’autres villes, ces œuvres sont plutôt réalisées pour les habitants en réaction à leur quotidien que pour les touristes ou pour embellir un quartier.

Chili - Valparaiso

Les rues multicolores de cette ville portuaire chilienne sont couvertes de fresques depuis que l’association Cerro Polanco, créée en 2009 et majoritairement constituée de jeunes issus du quartier, a eu l’idée de créer un festival de Graffiti. Ils ont obtenu le soutien des pouvoirs publics. Des habitants enthousiastes ont mis à disposition leurs murs, les retombées économiques liées au tourisme sont importantes depuis 2012. Par ailleurs, la délinquance et le trafic de stupéfiants ont considérablement diminué. Voici un parfait exemple d’art contestataire en période de dictature. Ce fut le point de départ, la raison d’exister du street art à Valparaiso. Aujourd’hui, la ville est devenue un véritable musée à ciel ouvert qui se visite même avec un guide !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.