L’aventure des chaussettes SOCKIN à Berlin !

SOCKIN vient de visiter Berlin et c’était une sacré aventure.Nos chaussettes avaient besoin de décompresser. Alors quoi de mieux que 3 jours dans les quartiers Underground de Berlin entre Fête, Street Art et Friches Industrielles ? En effet, nos petits pieds avaient envie de fouler la fête berlinoise réputée de par le monde comme étant le spot à ne pas louper.

JOUR 1- LE RAW


Notre première marche fut dans le RAW, haut lieu du street art berlinois mais aussi connu pour ses bars, clubs et autres établissements de nuits. De 16h à 6h du matin, nos chaussettes ont foulé les pavés de ce quartier parfois jonché de bouteilles de bière vides. Mais nos chaussettes n’ont pas fait que marcher ou piétiner ce soir-là. Elles ont principalement dansé au son des clubs électro du quartier.

JOUR 2- Le YAAM, le Chalet et le Berghain


Après une nuit d’excès, il nous fallait ensuite se reposer et nous avons choisi la plage du YAAM sur des transats avec un air de reggae dans les oreilles. Ne vous détrompez pas, ce repos fut de courte durée. La fête berlinoise est en effet plus forte que votre motivation à ne rien faire. Elle vous arrache à votre fauteuil et vous transporte dans des lieux toujours plus excentriques. Entre la boîte "Le Chalet" et "Le Berghain", un des clubs les plus prisés au monde, nos chaussettes ont continué à danser toute la nuit et jusqu’au petit matin.

JOUR 3- East Side Gallery


Enfin, le dernier jour, nos pieds manquent de sommeil. Une grosse nuit plus tard, nous voilà en train d’arpenter East Side Gallery, un des morceaux du mur de Berlin encore debout mais aussi la plus grande exposition d’œuvre de street art au monde sur une distance de 1,3 km. L’endroit est un hymne à la liberté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.