On parle de nous dans le Zap !

chaussette zap mag

Qui se cache derrière SOCKIN ? Qui sont exactement ces deux amis qui ont fondé la marque de chaussette ? L’interview du Zap, magazine phare clermontois, vous présente ces deux trentenaires qui ont déjà un passé d’entrepreneurs qui force le respect. Au travers de 9 questions posées séparément à David et Julien, ils nous expliquent leurs parcours, leurs meilleurs et pires moments, les risques mais aussi les anecdotes de leur vie de chef d’entreprise.

 

L’heure est venue de vous faire une petite présentation de ces associés inséparables.

David Maman a fait 5 ans d’études dans le commerce et le marketing, parallèlement il travaille au sein d’un cinéma du groupe CGR. Il deviendra directeur adjoint d’un complexe dans le même groupe où il fait la rencontre de son futur partenaire. En parallèle de son BTS Force de vente, Julien Vialette, intègre le groupe CGR et a très rapidement l’opportunité d’évoluer sur un poste de Directeur de Salles.

5 ans plus tard, ils décident ensemble de se lancer dans la Franchise et de s’installer à Clermont-Fd au coeur de l’Auvergne. D’abord le magazine gratuit le P’tit Zappeur, puis les magasins de cigarette électronique Clopinette et bien d’autres projets sous le coude. Quand vient le jour de créer leur propre marque, ils se lancent dans la chaussette Made in France.

Pourquoi la chaussette? Car tout le monde en porte et c’est l’accessoire qui permet d’apporter une touche en plus. Tous les deux aiment voyager, c’est d’ailleurs lors de leurs voyages qu’ils ont pu voir que la chaussette allait devenir un atout mode dans les années à venir. Cela n’a pas manqué puisque l’on voit fleurir de plus en plus de marques de chaussette en France.

Apres leur expérience dans la distribution en boutique physique (Clopinette) ils se lancent dans le e-commerce avec la création du site internet, sockin.com.  Ils s’investissent dans le développement, appréhendent le fonctionnement d’un site web et ont su s’entourer pour faire évoluer la marque. Bientôt SOCKIN soufflera sa première bougie et comptera pas moins de deux collections de chaussette et une de socquettes.

Retrouvez l’interview complète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.